Un Arrêté du 25 novembre 2002 précise les conditions de prise en charge rapide de tout animal errant ou en état de divagation et trouvé accidenté.

   Rappelons que depuis 1980, un accord avec les vétérinaires du Département prévoit que ceux-ci assurent systématiquement les premiers soins à ces animaux, la S.P.A. de l'Indre intervenant pour le réglement des frais.

   La S.P.A. de l'Indre en est informée pour entreprendre les recherches nécessaires et prendre avec les propriétaires et les vétérinaires les décisions qui s'imposent dans l'intérêt de l'animal.

   Le nouveau texte confirme le bien fondé des procédures mises spontanément en place dans le Département.